FLASHQC  /  NOUVELLES  /  ACTUALITÉ
Crédit photo: Ariane Fortin | Narcity

Un chèque gouvernemental pour contrer l'inflation

Publié le 23 février 2024 à 7h18
PAR MARC-ANDRÉ BERTHIER
PARTAGER
SUIVEZ-NOUS

Selon un rapport de Radio-Canada, le gouvernement du Nouveau-Brunswick, sous la direction du premier ministre Blaine Higgs, a dévoilé un plan d'aide financière destiné à soutenir les familles à faible revenu de la province.

Cette assistance se présente sous la forme d'un chèque unique de 300 $ qui sera octroyé à environ 250 000 familles dont les revenus annuels sont inférieurs à 70 000 $. Cependant, il est estimé que plus de 50 000 de ces familles ne recevront pas leur chèque avant le mois d'avril, en raison de contraintes de temps empêchant le ministère des Finances de finaliser l'intégralité du programme avant cette date.

Le coût total du programme est estimé à 75 millions de dollars, bien que des ajustements aient été nécessaires en raison de fluctuations dans les estimations du nombre de familles admissibles, portant la somme totale à 79,5 millions de dollars.

Ces ajustements résultent d'une certaine confusion entourant le critère d'admissibilité basé sur le revenu familial, qui oscille entre le revenu brut et le revenu net, soulevant des interrogations quant à la clarté des directives du programme.


Actuellement, le gouvernement prévoit de distribuer 58,8 millions de dollars d'ici la fin de l'année financière en cours, bénéficiant à 196 000 familles. Cela implique que 54 000 familles supplémentaires pourraient être éligibles, mais devront patienter après le 1er avril pour recevoir leur aide.

Alors que le gouvernement s'efforce de clarifier les critères d'éligibilité et de mettre en oeuvre le programme, les familles du Nouveau-Brunswick attendent des informations supplémentaires sur la manière et le moment où elles pourront bénéficier de cette assistance financière.

Source: Radio-Canada | Ici Nouveau-Brunswick
SONDAGE
23 Fevrier   |   59 réponses
Un chèque gouvernemental pour contrer l'inflation

Êtes-vous en accord avec cette mesure?

Oui3762.7 %
Non1627.1 %
Je préfère ne pas répondre610.2 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub